ARTICLES

Les rôles des architectes I.T. dans l’entreprise
16 avril 2021 1

La dernière fois qu’une personne s’est présentée à vous en tant qu’architecte, avez-vous bien compris son rôle ? A moins de travailler pour une entreprise en relation avec du BTP, il s’agissait certainement d’un acteur de la DSI (Direction du Système d’Information).

L’architecte, appelée génériquement architecte de Système d’information, existe sous différentes formes avec des périmètres de responsabilités différents mais cependant tout autant complémentaires.

Quels sont les rôles et particularités des architectes dans la vision globale du système d’information de l’entreprise ?

Les architectes Métier (Business Architect)

On peut définir une entreprise en observant ses objectifs. Ils sont atteints avec plus ou moins de réussite par l’exécution  de processus.  Les processus manipulent des données, matières, produits dans un cadre organisationnel défini, pouvant varier dans le temps.

L’art de l’architecture métier consiste à identifier les activités de l’entreprise ainsi que les interactions existantes entre les différentes activités. Elle vise à fluidifier la circulation des données, des matières, des produits tout au long des échanges que ce soient à l’intérieur ou avec l’extérieur de l’entreprise. Tout comme le feraient, par exemple, les ingénieurs de productions dans une industrie.

Champ d’action de l’architecte métier

Cette typologie d’architecte est au contact des « Métiers ». Par métier, on entend ceux qui connaissent et exercent leurs activités (comptable, livreur, préparateur de commande, vendeurs…). Ceci comprend également :

  • Les BPO (Business Process Owner) qui sont  garants de l’exactitude des processus,
  • Les Business Analysts qui font le lien avec les applications digitales,
  •  Les membres des services organisations  qui sont les régisseurs de la répartition des rôles entre les acteurs,
  • Les autres architectes

L’Architecte métier  ne s’intéresse que très peu à la technique, en tout cas dans son aspect de réalisation. Il maîtrise  l’ensemble des  outils de modélisation lui permettant de formaliser les processus, les besoins métiers, l’organisation. Son seul impératif est de faire en sorte que les outils mis à la disposition des collaborateurs soient le plus efficace possible.

Idéalement, les Architectes Métier doivent être impliqués très tôt dans les projets d’évolution qu’ils soient purement métier ou avec une composante digitale.

Les architectes d’Entreprise (Enterprise Architect)

N’importe quel système (organisation, être vivant, bactérie, écosystème) est composé d’éléments interagissant les uns avec les autres et avec le monde extérieur. Pour autant aucun système ne ressemble à un autre et ce sont ces infimes différences qui font leur diversité. L’entreprise n’échappe pas à cette règle. La finalité, l’objectif, les ambitions, la stratégie sont autant de critères qui permettent de différencier une entreprise d’une autre, même si elles se trouvent dans le même domaine d’activité.

L’art de l’architecture d’entreprise est de prendre en compte tous ces critères pour constituer (roadmap, schéma directeur) un système d’information. Il doit être découpé de telle manière qu’il respecte l’évolutivité, la fluidité, la robustesse, la pilotabilité, le budget et les délais en définissant un cadre et des principes d’architecture. Cette discipline implique aussi de cartographier/modéliser le Système d’Information et de savoir communiquer dessus.

Enfin comme les Systèmes d’informations  sont généralement déjà en place lors des grandes décisions de l’entreprise, l’architecte peut faire des recommandations d’optimisation, de simplification pour en améliorer l’efficacité.

Champ d’action de l’architecte d’entreprise

L’architecte d’entreprise est nécessairement au contact :

  • des « métiers » : et notamment des directions pour bien maîtriser la stratégie de l’entreprise,
  • des acteurs digitaux comme les responsables de domaines, responsables d’applications
  •  et des autres architectes, cela va de soi.

Un architecte d’entreprise, parfois également appelé Urbaniste des Systèmes d’information, doit nécessairement s’intéresser aux grands concepts de l’I.T. sans pour autant maîtriser tout le détail technique. Il a cependant besoin de savoir abstraire les technologies pour en intégrer le plus grand nombre. Il doit également être capable de comprendre parfaitement les subtilités du métier de l’entreprise pour pouvoir la servir au mieux. Enfin la connaissance des frameworks d’architecture d’entreprise comme TOGAF ou Zachman est plus que recommandé.

Les Architectes d’Entreprise doivent être impliqués très tôt dans les projets digitaux pour permettre une bonne prise en compte des besoins. Cela leur permet de donner une vision structurée au projet avant leur lancement. Intégrés dès le début de la réalisation des projets , ils apportent une vision et communique sur ses impacts dans le S.I. à l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

Les architectes Solution et les architectes Applicatif (Solution Architect)

Il est inutile de tenter de définir ici ce qu’est une application compte tenu des architectures applicatives/logicielle modernes à base de micro services, serverless, conteneurs, etc. On se contentera d’exprimer la complexité que peut représenter la multitude de solutions techniques, de langages, de  composants permettant d’arriver à une solution/application.

La base  de tout développement logiciel  reste tout de même les exigences fonctionnelles exprimés sous forme de processus, activités, use cases, user journey map, user stories, etc. et les exigences non fonctionnelles en termes de performances, résistance aux pannes, disponibilité, etc.

L’art de l’Architecte Solution est de parfaitement maitriser ces composants/langages pour pouvoir produire une solution répondant aux exigences. Il doit comprendre les besoins métier et trouver la meilleur manière d’y répondre en prenant en compte les sacro-saint axes coûts / qualité / délais, mais également le respect des principes d’architectures, stratégie de « make, rent or buy », orientation technologique, … parfois oubliés.

Champ d’action de l’architecte solution et l’architecte applicatif

Généralement rattaché à un projet ou un groupe de projet cohérent, il est au contact des :

  • métiers pour en comprendre de besoin mais également lors de phases de recette utilisateur,
  • chefs de projets et des équipes de développement de projets sur lesquels il est positionné (mais également des autres projets),
  • autres acteurs de l’I.T. comme les Ingénieurs DEVOPS, les exploitants.
architecte solution

Un Architecte Solution à forcément une appétence technique et il est souvent expert dans un domaine en particulier : langage, logiciel, domaine métier, etc. Pour autant la connaissance du Métier est un plus non négligeable lui permettant de ne pas rester esclave des spécifications qu’il se doit de challenger.

Les Architectes Solution sont généralement impliqués lors du lancement du projet, parfois lors de l’avant-vente et avant la constitution des équipes. De cette manière il peut orienter les choix techniques et les ressources nécessaire pour réaliser le projet en binôme avec le chef de projet.

Les architectes Technique (Technical Architect)

Pour faire un parallèle, que serait une voiture sans les routes lui permettant de rouler ? Il est vrai que tout dépend du besoin et de la stratégie de développement des routes. Les routes peuvent être des chemins de terre, des routes pavées, bitumées, des autoroutes, Sur chacune de ces routes il peut être érigé des ponts, des tunnels, des croisements. Chacune de ces voies répondent à des contraintes différentes en termes de vitesse, prix, fiabilité, sécurité, etc.

L’art de l’Architecte Technique est de proposer des infrastructures techniques (réseaux, serveurs physiques ou virtuels, routeurs, etc.) et middleware (base de données, serveur d’application, transporteur de données, etc.) adaptées aux besoins des applications et par transitivité à l’entreprise. L’optimisation et l’efficacité des infrastructures est au cœur des réflexions et le challenge est de rendre ces composants transparents vis-à-vis des utilisateurs que sont les projets et applicatifs. Par exemple, un changement de serveur ne doit pas représenter une tâche insurmontable.

Champ d’action de l’architecte technique

Très peu au contact des métiers, les interlocuteurs de l’architecte technique  sont surtout les chefs de projets, les développeurs et les architectes solutions. Il interagit également  avec les acteurs externes à l’entreprise pour la gestion des accès internes, mise en place de flux, ouvertures de ports, etc.

L’architecte Technique a naturellement une forte appétence pour la technique. Il reste relativement éloigné du domaine métier dans lequel il travaille même si il s’avère nécessaire qu’il comprenne les exigences liées à l’activité.

architecte technique

Les Architectes Techniques restent malheureusement impliqués trop tardivement dans les processus projets. Il n’est pas rare qu’ils apprennent la mise en production d’une application 2 à 8 semaines avant la date fatidique. Il est bien plus efficace lorsqu’il a connaissance des éléments au plus tôt. Cela permet de mettre en place toutes les procédures/scripts/automatisation pendant le développement du projet.

Les architectes Data (Data Architect)

Une commande n’est pas le même objet que l’on se trouve en commerce, préparation, logistique, finance. En effet, le bon de commande devient bon de préparation puis bon de livraison puis facture. Cette nuance en apparence mineure peut avoir des impacts très importants dans les échanges interpersonnels mais aussi dans la compréhension des termes.

L’art du Data Architect est de comprendre la globalité du système d’information en termes de donnée et d’abstraire suffisamment pour faire converger / différencier les termes utilisés au sein de l’entreprise.

Construire des glossaires, des modèles de données, des pivots, mettre en place des normes qui soient pérennes dans le temps et résistent aux évolutions/remplacement de produits digitaux est une vraie gageure.

Champ d’action de l’architecte Data

architecte d'entreprise Data

Les contacts métiers sont primordiaux pour comprendre les nuances de terminologie et capter les définitions claires et non ambiguës des objets manipulés dans le S.I. de l’entreprise. Les data stewards et data owner sont des alliées de poids en ce sens. La garantie de l’utilisation de ces terminologies nécessite également des contacts avec les équipes projet pour contrôler la bonne application des modèles et les périmètres de responsabilités des produits digitaux. Il travaille très souvent avec les autres architectes.

L’Architecte Data a forcément besoin de connaissances métier et linguistiques afin d’utiliser les bons termes. Il doit avoir aussi un très bon socle technique car il intervient sur les projets, notamment en B.I (Business Intelligence).

architecte Data

Les Architectes Data doivent travailler sur 2 axes : L’un projet avec les Architectes Solution, et donc dès le lancement du projet, l’autre S.I. avec les architectes d’entreprise et donc lors des travaux de cartographie/découpage du S.I.

Conclusion

Contrairement à il y a 20 ans ou l’architecte pouvait être comparé à un urbaniste, aujourd’hui Il parait très difficile de conserver une vision miroir entre le digital et le physique.

Au fil des années, en raison de la complexité grandissante des écosystèmes digitaux, le rôle des architectes s’est diversifié et spécialisé. Pour autant un architecte est rarement uniquement sur un seul axe. Il peut aussi travailler le métier ou les solutions. Il est très rare d’avoir des profils purs.

Toutefois, on retrouve un certain nombre de constantes :

typologie des architectes I.T.
  • Les Architectes d’Entreprises s’attardent au niveau stratégique de l’entreprise, d’une direction, d’un programme de transformation, accompagné par un Architecte Data. C’est pourquoi on trouve des profils d’Architecte d’Entreprise Data.
    C’est celui qui travaille sur le plan d’occupation des sols, les voies de circulations en collectivité (Mairie, Conseil régional).
  • Les Architectes Solution, travaillent plutôt au niveau projet, souvent accompagné par un Architecte Technique et un Architecte Data.
    C’est celui qui a dessiné les plans de la maison dans lequel vous vivez, de l’immeuble dans lequel vous travaillez.
  • Les Architectes Techniques couvre ce qu’on ne voit pas nécessairement, nous utilisateurs. Ils s’assurent que les données ont bien un espace de stockage, que les services / applications puissent fonctionner de manière optimale.
    C’est celui qui s’assure que votre maison, votre immeuble sera bien en capacité d’être raccordé au gaz, à l’électricité, à l’eau, au téléphone, au câble, à la fibre, à la voirie.

La prochaine fois qu’un Architecte se présentera à vous, nous espérons que cette typologie d’architecte vous permettra de comprendre plus aisément quel peut être son rôle dans l’environnement digital d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Comments

  1. Avatar

    Très bonne analyse des rôles des différents architectes de la DSI.
    Cela pourra éclairer beaucoup d’intervenants des projets en leur indiquant ce qu’ils peuvent attendre de chacun des architectes.